Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Sep 15, 2014 in Web et techno | 0 comments

Le Chromebox de ASUS, mon nouvel outil de productivité (oui! oui! au bureau…)

Il y a environ un an, je signais un article qui racontait que, le 13 août 2013, j’étais parti prendre un café et que j’étais revenu avec un Chromebook de Google. C’était vrai (mon épouse m’a cru finalement…) et même si j’y réfléchissait depuis longtemps, ce n’était pas prévu. Ce fut pour moi une belle découverte et un outil de travail très apprécié. Depuis 1 an, mon utilisation des outils web, proposés par Google et son écosystème (voir le Chrome Web Store: https://chrome.google.com/webstore/category/apps) m’ont convaincu du potentiel que cela comporte pour un entrepreneur, qu’Il soit dans une entreprise ou qu’il soit un travailleur autonome. Mon expérience s’avérant fructueuse avec mon Acer C720P, et profitant de l’occasion pour remplacer un de mes ordinateurs, je me suis laissé tenter par un appareil unique, encore une fois proposé avec le système d’exploitation ChromeOS (http://en.wikipedia.org/wiki/Chrome_OS), soit le Chromebox de Asus (http://promos.asus.com/ca/chrome-os/chromebox/). Le prix: environ 200$ ! Quand au rapport qualité-prix (ce qui compte vraiment…): à mon humble avis, et selon mes besoins, il est excellent! Voici pourquoi…

article Chromebox_12 septembre 2014   Google Documents

Je dois maintenant me l’avouer, j’ai développé une véritable affection pour les outils proposés par Google, sentiment d’appartenance qui est en tous points comparable à celui qui caractérise les utilisateurs de la gamme de produits d’Apple. Cela se nomme précisément, en marketing, l’état de flux (voir à cette fin l’excellent article publié sur le Journal du Net : « L’état de flux, l’indicateur d’expérience utilisateur optimal des sites e-commerce » : http://goo.gl/cVYUVR).  J’utilise encore toutefois certains outils Microsoft (environnement Windows), mais je privilégie avant tout le cloud (ce fameux nuage… même s’il est parfois gris !)

Les caractéristiques techniques sont minimalistes mais pleinement efficaces

Pour résumer en quoi consiste l’appareil, il s’agit d’une fenêtre sur le web, rien de plus et rien de moins!

Précisément

  • Processeur Celeron 2955U 1,4 GHz d’Intel
  • Mémoire vive de 2 Go pour un travail multitâche fluide
  • Disque électronique de 16 Go + 2 ans de stockage gratuit de 100 Go sur Google Drive
  • Port HDMI permettant d’y brancher deux moniteurs (aussi avec 1 DisplayPort )
  • Partage de données entre appareils à l’aide de clés USB (4 ports) ou de carte SD/SDHC
  • Diffusion de contenu HD simple par Wi-Fi intégré (Dual Band 802.11 a/b/g/n): la qualité graphique est excellente ! (Intel HD Graphics)
  • Jack audio standard (fait très bien le travail)
  • Bluetooth V4.0
  • Port ethernet 10/100/1000 RJ45

Le contenu de l’appareil, en terme logiciel, se limite au départ à Chrome OS, c’est-à-dire que le navigateur Chrome, que vous connaissez probablement, agit comme système d’exploitation. Celui-ci est dérivé du projet Chromium (un projet open source, un logiciel libre, http://www.chromium.org/).

chromeOS

Parfaitement intégré aux outils que propose Google, on n’a qu’à penser à Google Drive (http://goo.gl/qboKFf), Google Docs (www.docs.google.com/‎, avec lequel j’écris d’ailleurs cette chronique), Gmail (www.gmail.com) et bien entendu Google + (https://plus.google.com/?hl=fr‎, la couche sociale qui intègre tous les services de Google…

Il offre donc des outils comparables à tout ce qui existe déjà sur le marché et qui est très souvent payant (si on parle par exemple de la suite Office). Mais il ne se limite pas qu’aux outils proposés directement par Google et donne aussi accès à une multitude d’applications (en ligne et hors ligne) en fouillant dans le Chrome Web Store ou ailleurs sur le web, en passant des applications bureautiques aux jeux en ligne, incluant de nombreuses applications offertes aussi pour être utilisées hors ligne…

10 raisons de l’apprécier…

  1. Excellent rapport qualité-prix (environ 200$).
  2. Un écosystème dynamique avec des milliers d’applications de productivité disponibles.
  3. Lorsque l’ordinateur est fermé (et non simplement en veille), on peut se trouver sur le web en moins de six secondes grâce à son démarrage rapide.
  4. Les mises à jour se font automatiquement, sans qu’on ait à s’en occuper.
  5. On parle aussi de l’absence de virus, rien de moins! (avec plusieurs bémols cependant). La prudence est toujours de mise sur le web, rien n’est sans faille !
  6. Une facilité d’installation et d’utilisation appréciable, même pour les néophytes.
  7. L’affichage et la qualité sonore fait vraiment le travail.
  8. Des caractéristiques techniques, quoique minimalistes, qui font l’affaire pour la plupart des utilisateurs  (sur le plan personnelle mais aussi professionnel).
  9. La synchonisation parfaite avec tous les services proposés par Google (Google Drive, Google Apps, Cloud Print, etc…)
  10. La puissance de l’infonuagique: même Microsoft s’y met avec OneDrive, Word Online, Excel Online, Powerpoint Online), qui sont parfaitement compatibles avec ChromeOS et Androit (https://office.live.com)

En conclusion, pourquoi donc avoir acheté cet appareil, dont certains pourraient dire qu’il limite mes possibilités au web? Parce que, pour moi, selon mes besoins, ChromeOS et l’environnement infonuagique actuel propose des outils qui sont partie équivalant, en termes de qualité et de disponibilité, aux logiciels proposés par les solutions offertes par Microsoft, Apple ou autres. Je dis en partie car, dans mon cas, je pourrais me satisfaire de ces outils alternatifs. C’est donc un excellent ordinateur, utile pour votre organisation (à 200$. seulement..) Cependant, le défi est de convaincre la majorité des gens qui sont dans mon milieu de travail d’adopter le même environnement informatique. Et c’est un enjeu qui n’a pas seulement à voir avec les qualités techniques des outils, mais qui est profondément lié à des choix corporatifs et souvent aussi plutôt personnel. Des préférences et des perceptions, c’est plutôt difficile à changer, je le comprends car c’est aussi mon cas. Ce qui nous unis cependant, le Web, l’utilisation du navigateur Chrome est une utilisation de plus en plus grande des outils infonuagiques.

Bonne découverte.

Eric Lamirande

Groupe Conseils DDE s.e.n.c.

http://www.groupedde.com

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *